Étude sur l’utilisation de la baie de l’Aiguillon et des marais périphériques par les anatidés hivernants

Démarrage des carottages et des poses de balises pour les canards

La baie de l’Aiguillon et le Marais poitevin constituent un espace essentiel  pour la migration et l’hivernage de nombreux oiseaux d’eau. L’étude anatidés, une des actions du LIFE Baie de l’Aiguillon, vise à établir de meilleurs connaissances sur les liens entre les zones d’alimentation (gagnages) et les zones de repos (remises), et ainsi mieux comprendre le lien baie de l’Aiguillon et marais poitevin pour les canards.

Dans un premier temps, il s’agit de caractériser et de quantifier les principales ressources trophiques disponibles pour les canards granivores via l’analyse des graines contenues dans les carottes de sol. Ces analyses permettront de qualifier et quantifier les principales graines consommées par ces anatidés.

Toujours dans l’objectif d’améliorer les connaissances sur l’utilisation fonctionnelle des zones de gagnages et de remises par les anatidés, des canards colverts (Anas platyrhynchos) ont été bagués et équipés de balise GPS permettant de localiser les zones de nourrissage et le déplacement des canards.

Le colvert « Robert » est bagué et équipé par Frédéric Corre (LPO) et Emmanuel Joyeux (ONCFS), conservateurs de la Réserve naturelle nationale de la Baie de l’Aiguillon.

Laissez un commentaire

Sed leo. Aenean id tempus neque. nec consectetur ultricies ut luctus