La Prée Mizottière

Action opérationnelle de La Prée Mizottière

La Prée Mizottière est une propriété du Conservatoire du Littoral depuis 2004. Une expérience originale est menée sur cet ancien polder céréalier. Depuis cette date, un éleveur a été installé sur un modèle polyculture élevage. Ce schéma classique doit s’accompagner d’ambitions environnementales fortes, ce qui nécessite à la fois une gestion fine des parcelles (tant au niveau agricole qu’hydraulique) et un dialogue permanent entre agriculteurs et environnementalistes. Adaptation et pragmatisme sont les mots clés.

Vue aérienne de la Prée Mizottière sur la commune de Sainte-radégonde-des-Noyers en Vendée - Life baie de l'Aiguillon

La Prée Mizottière sur la commune de Sainte-Radégonde-des-Noyers en Vendée

Une exploitation agro-environnementale

initiée par le Conservatoire du littoral


Un corridor écologique entre le marais et la baie

notamment pour les espèces migratrices dont les effectifs sont en constante augmentation

Des habitats en évolution

favorisant les prairies subsaumâtres à forte valeur écologique



La Prée Mizottière, concilier l’agriculture et environnement

La ferme de la Prée Mizottière est une propriété du Conservatoire du Littoral, acquise en 2004. L’objectif initial de cette acquisition était la mise en place d’une activité d’élevage, sur un ancien polder céréalier, compatible avec la création de zones écologiques d’envergure.

Les conséquences de la tempête Xynthia ont contribué à repenser ce projet. En effet, les digues ont dû être réparées à partir des matériaux sur place créant une vaste zone humide évoluant en partie vers une prairie hygrophile et en partie avec un écosystème d’étang. Ce site abrite maintenant une forte population d’oiseaux nicheurs et hivernants. L’intérêt ornithologique du site est connu des acteurs locaux et des ornithologues.

La Prée Mizottière et ses moutons © Réserve Naturelle de la Baie de l’Aiguillon


Travaux de valorisation écologique

Le LIFE permet d’aller encore plus loin dans cette philosophie en y intégrant :

  • La remise en état d’une sortie à la mer, pour pouvoir évacuer l’eau de manière gravitaire (ce qui induit une annihilation des pompes de drainage).
  • La mise en place d’un ouvrage de gestion hydraulique, pour pouvoir garantir un minimum d’inondation de certaines parcelles prairiales.
  • Le retrait d’une portion de digue à la mer, pour pouvoir créer un véritable milieu estuarien (pré salé, roselière) en lieu et place de culture céréalière.

Une roselière près de la Prée Mizottière - Life baie de l'Aiguillon

Une roselière


Travaux de valorisation pédagogique

Le site de la Prée Mizottière a pour vocation de démontrer la compatibilité d’une ambition écologique forte et d’une exploitation économique fiable. A cela s’ajoute sa valorisation pédagogique.
Il est important de rendre le site accessible au public pour observer le paysage ouvert composé de prairies pâturées et de baisses permettant l’accueil des oiseaux migrateurs. Ce site s’intègre dans la reflexion du tourisme écologique développée à l’échelle du Marais poitevin.

  • Création d’une plateforme d’observation,
  • Matérialisation d’un chemin d’accès.

Observation des oiseaux près de la ferme de La Pré Mizottière - Life baie de l'Aiguillon

Observation des oiseaux près de la ferme de La Pré Mizottière


Suivi biologique de la Prée Mizottière

Les travaux envisagés relèvent de la restauration de milieux naturels. Il est donc indispensable de faire un suivi des espèces inféodées aux prairies naturelles et zones humides de la Prée Mizottière avant et après travaux.

Un suivi de l’avifaune nicheuse (passereaux et limicoles) ainsi que le suivi du cortège d’amphibiens ont été réalisés au printemps 2017 et 2018.

Plus d’informations sur la page suivis biologiques.

Valorisation pédagogique de la Prée Mizottière

Les travaux de valorisation pédagogique n’ont pas encore été initiés. Néanmoins des animations sont réalisées régulièrement sur le site de la Prée Mizottière par l’exploitant et le personnel de la réserve naturelle à destination du grand public ou d’étudiants.

État d’avancement de l’action

Les travaux de restauration des ouvrages hydrauliques ont été réalisés du 20 novembre au 5 décembre 2017 par l’UNIMA.

L’aménagement de la plateforme d’observation et les travaux de déplacements de la digue ne sont prévus que pour 2019.

Vol d'avocette au dessus de la vasière - Life baie de l'Aiguillon

Vol d’Avocettes

Animation réalisée sur la Prée Mizottière


Ferme de la Prée Mizottière : restauration de milieux maritimes